Site réalisé par NCO.

Copyright© Tous droits réservés

 

     Historique du bateau

 

Du Dieu "Vulcain" qui entretient les volcans, le SS Vulcania a tiré son nom, car dans ses entrailles couve un puissant feu de charbon.

L'idée est venue, de construire un petit "remorqueur" à vapeur, de la passion que j'ai pour le feu et les belles mécaniques à vapeur.

En effet, ce sont des engins d'un autre siècle, mais tellement vivants par rapport aux moteurs à explosion !

Il faut être passionné à notre époque de stress; avec la vapeur il faut prendre son temps, ne pas avoir peur de se salir les mains et connaître la mécanique et la chauffe....

La coque du Vulcania a été construite en 1980 en Hollande sur un dessin élaboré par moi-même. Elle faisait alors 10.0m de long. sur 2.80m. de large.

Une première machine Mills Compound de 8 CV venait d'Angleterre et la chaudière a été construite près de Genève.

Après une année de travaux par mes soins, la mise à l'eau fut faite le 3 Juin 1981 à 17h00 et la première chauffe nous donna toutes satisfactions.

Un baptême traditionnel eut lieu le 21 juin 1981

En 1984, notre machine anglaise donnait des signes de faiblesses car le bateau était un peu lourd pour sa puissance. Nous avons alors acheté chez un ami une machine Escher Wyss de 25 CV de 1906 qu'il conservait religieusement dans son appartement.....

14 ans passèrent à naviguer sur notre bleu Léman et un jour nous  avons fait une excursion de 6 semaines sur les Canaux du Centre et de Bourgogne en France ce qui nous a beaucoup plu.

Nous avons alors décidé de couper notre unité et de l'agrandir de 1.40m. pour être plus à l'aise.

Ceci nous a permis en l'année 2000 de repartir par le Rhin et la Meuse pour 3 mois afin de participer à une grande fête de la vapeur à Dordrecht en Hollande.


Inauguration d'un "CALLIOPE" en Mai 2003

 

MUSIQUE à VAPEUR SUR LA LAC LEMAN........

 

Ce 24 Mai 2003, une foule d'amis et d'amateurs se presse sur les bords du Vieux Rhône pour assister à une grande première:

L'inauguration du CALLIOPE du Vapeur VULCANIA.

La fête promet d'être belle et chaude en soleil et en vapeur ! ...

Mais, revenons 147 ans en arrière.....

Nous sommes le 4 Juillet 1856 près de Boston. Joshua Stoddart a tout lieu d'être heureux et excité: en effet, à l'arrière de son train spécial est accroché un orgue à vapeur appelé Calliope. Tous les passagers du train sont confortablement installés pour assister à la première démonstration de ce puissant instrument de musique qui va résonner à travers les collines du Massachusset. Le succès est formidable et ce sera là  le début du règne des calliopes.

Pour nous tous, aujourd'hui, rien n'a changé depuis Jo Stoddart, car cet instrument de fabrication artisanale est unique en Suisse et rare en Europe. La surprise sera donc totale.!.

A 12h32, après l'apéritif offert par la Municipalité et le discours De M. P-A Karlen, Syndic de Noville, P.-E.Croci demande à Roger Badan, chauffeur du Vulcania, d'envoyer la vapeur. L'instrument est dévoilé et M. J.-J. Gramm (Conservateur du Musée Suisse de l'orgue) est prêt à son clavier. Pendant un instant, le calliope, tel un monstre mythologique crache la vapeur de tous ses tubes, afin de se réchauffer la voix...

Enfin la musique puissante du menuet d'ouverture inonde le Vieux Rhône. Puis d'autres morceaux seront encore joués. Ensuite, accompagné des deux autres fiers vapeurs amis venus tout exprès pour la circonstance, la flotille promène les invités en musique

Quelle plaisir de voir "Asphodèle II" d'André et Odette Coudurier d'Aix les Bains, "l'Etoile Arcture" de Pascal et Anne-Emmanuelle De Crousaz, défiler de conserve avec notre Vulcania.

Puis à 15h15, nos trois bateaux embarquent le Comité VSD-ASV et partent à l'assaut du grand large intercepter la Vapeur "La Suisse" dont le Commandant ébahi stoppe les machines: Fumées, Musique, Parade lui sont offertes. Puis après saluts réciproques, nous rentrons au Vieux Rhône.

La soirée se finira par un souper entre amis vaporistes dans le sympathique Club House mis à notre disposition par le Chantier Naval Ries.

Le dimanche, le Comité se réunit pour sa séance, les chauffeurs... chauffent et la fête continue....

Quel beau Week-end, merci à tous.

Inauguration du Calliope, article du Dampferzeitung  

 

Haut de page